validité


validité

validité [ validite ] n. f.
• 1508; bas lat. validitas
1Caractère de ce qui n'est entaché d'aucune cause de nullité. Validité d'un acte. Durée de validité d'un titre, d'un billet de chemin de fer. Relig. Validité d'un sacrement.
2Validité mentale : état mental d'un individu considéré comme entièrement responsable de ses actes.
3Log. Caractère d'un raisonnement qui est formellement valable, indépendamment de la vérité de ses propositions.
4Conformité d'un élément réel avec sa représentation. Validité d'une information. Validité d'un test.
⊗ CONTR. Invalidité, nullité.

validité nom féminin (bas latin validitas) Qualité de ce qui est valide : Validité d'un ticket de métro. Validité d'une excuse.validité (synonymes) nom féminin (bas latin validitas) Qualité de ce qui est valide
Contraires :
- invalidité
- nullité

validité
n. f.
d1./d Caractère de ce qui est valide, valable. Faire proroger la validité d'un passeport.
d2./d Caractère de ce qui est valable, recevable. La validité d'un point de vue.

⇒VALIDITÉ, subst. fém.
A. — DR. Caractère de ce qui est fondé en droit; qualité d'un acte qui n'est entaché d'aucune cause de nullité. Validité d'un acte, d'un contrat. C'était détruire, à coup sûr, la majorité conservatrice; car, pendant les huit jours que la loi bernoise accorde, après les votes, pour contester la validité d'une élection, ils avaient réclamé contre 75 choix, tandis que leurs adversaires ne contestaient la légalité que de 16 à 17 tout au plus (GOBINEAU, Corresp. [avec Tocqueville], 1850, p. 141). Cette étude vous permettra de connaître quels sont les changements essentiels de fond et de forme que moi-même et le Conseil de Défense de l'Empire français jugeons indispensables pour que nous puissions accepter la validité de la convention d'armistice et que nous consentions à l'appliquer (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 448).
RELIG. Validité d'un sacrement. Dans les signes de la religion et les règles du salut, la forme l'emporte nécessairement sur le fond et la validité d'un sacrement dépend uniquement de sa forme (A. FRANCE, Île ping., 1908, p. 48).
B. — Durée pendant laquelle un acte, un document est valide. Prolonger la validité d'un passeport; validité d'un billet de chemin de fer. L'armistice signé à Rethondes avait une durée de validité limitée à trente-six jours (FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 328).
ÉCON. Validité des ordres de Bourse. ,,Durée pendant laquelle un ordre de Bourse est valable`` (Banque 1963).
C. — [Corresp. à valide A] Certificat de validité mentale. ,,Document par lequel on atteste que la validité légale des actes d'une personne n'est pas altérée par son état mental`` (POROT 1975).
D. — Caractère de ce qui est valable, recevable, qui justifie d'une certaine valeur. Validité d'une information, d'un projet; validité d'une excuse. Rien ne les rapproche des hommes qui demandent une nouvelle philosophie efficace. Aucun drame ne les fait douter de la validité de leurs vieilles pensées (NIZAN, Chiens garde, 1932, p. 225).
E. — LOG. ,,Cohérence formelle d'un raisonnement`` (MORF. Philos. 1980).
Spécialement
INFORMAT. ,,Qualité d'un programme dépourvu d'erreurs et apte à résoudre un problème donné`` (Nouv. Technol. Commun. 1984).
PSYCHOL. Validité d'un test. ,,Qualité d'un test comme mesure effective de ce qu'il est censé mesurer, ou comme moyen d'atteindre réellement ce qu'il propose de découvrir`` (MUCCH. Psychol. 1969).
Prononc. et Orth.:[validite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1508 « caractère de ce qui est valide » (terme de procédure) (Test. de Marg. d'Autr., ap. BAUX, Hist. de l'Eglise de Brou, 2e éd., p. 367 ds GDF. Compl.). Empr. au b. lat. validitas « force (du corps), solidité (au fig.) » avec infl. sém. de valider. Fréq. abs. littér.:83. Bbg. DUB. Pol. 1962, p. 441.

validité [validite] n. f.
ÉTYM. 1508; bas lat. validitas « force (du corps), solidité ».
1 Caractère de ce qui n'est entaché d'aucune cause de nullité. || Validité d'un acte, d'un contrat (→ aussi Cause, cit. 42; dessaisir, cit. 1). || Formalité prescrite pour la validité. || Durée de validité d'un titre, d'un billet de chemin de fer.Relig. || Validité d'un sacrement.
2 Caractère de ce qui est valable, recevable. || La validité d'une excuse.
0 (…) elle n'avait plus qu'une pensée : disculper Jérôme, — ce qui diminuait d'autant la validité des raisons qu'elle aurait pu donner pour légitimer son départ.
Martin du Gard, les Thibault, t. VI, p. 113.
3 Validité mentale : état mental d'un individu considéré comme entièrement responsable de ses actes.
4 Log. Caractère d'un raisonnement qui est formellement valable, indépendamment de la vérité de ses propositions.
5 Conformité d'un élément réel avec sa représentation. || Validité d'une information. || Test de validité.
CONTR. Invalidité, nullité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Validité — En droit, la validité est le caractère contraignant d une norme. La validité est la résultante de conditions de forme (respect de la procédure d adoption de la norme) et de fond (respect des règles de droit supérieures). La validité n est pas la… …   Wikipédia en Français

  • validité — Validité. subst. f. Force, vertu que les formalitez requises donnent à certaines choses. On me conteste la validité de mon titre. la validité d un acte. la validité des Sacremens dépend de, &c. la validité d un argument …   Dictionnaire de l'Académie française

  • validité — (va li di té) s. f. Qualité de ce qui est valide. La validité d un acte. La validité des preuves. •   Cette doctrine si injurieuse aux sacrements, qui en fait dépendre la validité de la sainteté de leurs ministres, BOSSUET Var. XI, 115. •   La… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VALIDITÉ — s. f. La force et la vertu que certaines choses reçoivent de l accomplissement des formalités et des conditions qui leur sont nécessaires. On lui conteste la validité de son titre. La validité d un acte. La validité des sacrements dépend de... La …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VALIDITÉ — n. f. Caractère de ce qui est valide, valable; force, vertu que certaines choses reçoivent de l’accomplissement des formalités et des conditions qui leur sont nécessaires. On lui conteste la validité de son titre. La validité d’un acte. La… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • validité — nf. validitâ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Validité —    см. Валидность …   Философский словарь Спонвиля

  • VALIDITÉ (logique) — VALIDITÉ, logique Propriété de l’inférence qui la qualifie quant à sa fonction essentielle. L’inférence consiste à passer de propositions vraies assertées comme prémisses à une proposition vraie assertée comme conclusion. Si l’inférence est telle …   Encyclopédie Universelle

  • Validite predictive — Validité prédictive La Validité prédictive est un terme utilisé notamment en gestion des ressources humaines. Cette valeur est mesurée par la corrélation entre le prédicateur (un test, un entretien, un outil d évaluation) et un critère de… …   Wikipédia en Français

  • Validité (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Validité peut désigner : la validité d’une norme : en droit, son caractère contraignant ; les validités interne et externe de tests et… …   Wikipédia en Français